Procédure de sélection

 

Critères de nomination

Chaque nomination est examinée en profondeur par un panel de jurés composé de dirigeants d’entreprises indépendants.  Les jurés prennent en considération la contribution du Top Manager dans son entreprise, notamment dans les domaines suivants:

  • la réussite dans le business (CA, emploi, innovation dans les produits,…)
  • les pratiques managériales innovantes (leadership, talent development, culture d’entreprise,…) pour être un employeur de qualité
  • la gouvernance (déontologie) appropriée selon la catégorie
  • la responsabilité sociétale.

Remise du prix

Parmi les Top Managers nominés, l’un recevra le titre du Jeune Manager de l’année (CEO), le titre du Top Founder de l’année et le troisième le titre de Top Investisseur de l’année. 

Ces titres seront décernés à l’occasion d’une cérémonie prestigieuse (soirée de gala) qui aura lieu en avril 2016 dans un lieu réputé en présence du jury, des nominés et de la communauté des entrepreneurs en Belgique.

Pourquoi proposer des candidats?

La seule nomination est un honneur pour la personne, sa société ou ses proches. Les programmes d’awards constituent une façon efficace d’apporter une reconnaissance positive à la contribution sociétale de l’entreprise. L’implication dans les programmes de reconnaissance bénéficie également à l’image de marque de l’entreprise et à la fierté de ses collaborateurs.

  TOP MANAGEMENT examinera l’ensemble des candidatures reçues, soit par le Jeune Top Manager lui-même, soit par des tiers. Une première sélection se fera sur base des questionnaires reçus par les organisateurs de TOP MANAGEMENT. Il en ressortira une short list de 5 nominés au maximum dans chacune des trois catégories. Les autres candidats seront avisés personnellement qu’ils n’ont pas été retenus. Les nominés présenteront leur candidature devant le jury qui les classera dans un ordre de préférence. Ensuite, les noms de ces nominés seront portés à la connaissance du grand public qui pourra voter par voie électronique[2]. Le vote du jury et celui du public se feront à part égale. Le gagnant sera celui qui obtiendra le plus de points au cumul de la décision du jury et du vote du public. Le gagnant recevra un trophée et un diplôme.

Les décisions du Jury sont sans appel et non communicable (de même que le vote du public).Voir les critères de sélection en détails ci-dessous.

(*) Critères de sélection de l’Entrepreneur Awards of the year

1.Les deux prix & les critères relatifs au candidat.

a.Le prix du jeune Top Manager de l’année (catégorie CEO)

• Avoir 45 ans au plus tôt le 1er janvier 2017.
• Etre CEO ou porter une dénomination équivalente, c’est à dire assurer le plus haut niveau de responsabilité dans la gestion quotidienne de l’entreprise, dont le siège est en Belgique.
• Etre actif dans la fonction de CEO depuis 18 mois au moins et l’être encore lors de la remise du prix (soirée de gala).
• Démontrer avoir impulsé les politiques pour lesquelles le candidat se présente au prix.

b.Le prix du Top Fondateur de l’année et du Top Investisseur

• Avoir créé l’entreprise en Belgique depuis au moins trois ans et en être encore actionnaire si pas majoritaire, en tout cas significatif.
• Démontrer avoir impulsé les politiques pour lesquelles le candidat se présente au prix.
• Etre CEO ou porter une responsabilité équivalente, c’est à dire assurer le plus haut niveau de responsabilité dans la gestion quotidienne de l’entreprise.

2. Les critères relatifs à l’entreprise.

a. Le prix du jeune Top Manager de l’année (catégorie CEO)

• Une entreprise commerciale (publique ou privée) qui présente un chiffre d’affaires de min 4 mio d’€ pour le dernier exercice comptable. Fournir le CA des deux exercices comptables précédents. Perspectives pour les deux exercices suivants.
• Présenter un niveau d’emploi de minimum 30 EFT (comme salariés ou comme travailleurs indépendants). Fournir le taux d’emploi des deux exercices comptables précédents. Et donner les perspectives pour les deux exercices suivants.

• Présenter un ebit positif pour l’exercice en cours. Montrer l’évolution au regard des deux précédents exercices et les perspectives pour les deux suivants.

b. Le prix du Top Founder de l’année

• Présenter un chiffre d’affaires de min 400.000 € pour le dernier exercice comptable. Fournir le CA des deux premiers comptables précédents (l’entreprise a au moins trois ans). Perspectives pour les deux exercices suivants.
• Présenter un niveau d’emploi de min 10 EFT (comme salariés ou comme travailleurs indépendants).
• Pas de condition de rentabilité mais pouvoir présenter des perspectives de rentabilité attractives.

c. Le prix du Top Investisseur de l’année

• Présenter un chiffre d’affaires de min 400.000 € pour le dernier exercice comptable. Fournir le CA des deux premiers comptables précédents (l’entreprise a au moins trois ans). Perspectives pour les deux exercices suivants.
• Présenter un niveau d’emploi de min 10 EFT (comme salariés ou comme travailleurs indépendants).
• Pas de condition de rentabilité mais pouvoir présenter des perspectives de rentabilité attractives.

3. Les trois critères de présélection.

Le candidat doit présenter les pratiques de gestion innovantes qu’il a impulsées et expliquer les résultats obtenus dans au moins deux des trois rubriques reprises ci-dessous.

Il appartient au candidat de choisir lui-même les politiques ou projets qu’il veut mettre en avant. Il importe cependant de démontrer :

– qu’il s’agit d’une politique ou d’un projet innovant,
– qu’il a lui-même impulsé,
– qui a été mis en œuvre et communiqué au sein de l’organisation
– et en montrer les résultats déjà obtenus

Il remettra un dossier écrit en appui de sa candidature qu’il défendra oralement devant le jury s’il est nominé pour le prix.

a. La capacité à innover de l’entreprise.

Il s’agit de montrer que les services ou produits que l’entreprise met sur le marché ont une dimension innovante par rapport au marché et créent de ce fait de la valeur pour l’utilisateur.

b.Les relations avec l’environnement externe de l’entreprise.

Il est demandé à l’entreprise de présenter comment elle assume son rôle et ses responsabilités envers la société au sens large : l’impact sociétal de ses produits et services ; son impact sur l’environnement et ses ambitions écologiques ; les mécénats qu’elle a pu développer, notamment dans le monde culturel ; le bénévolat qu’elle encourage auprès de ses collaborateurs au bénéfice du monde associatif ; ses relations avec ses voisins ; ce qu’elle met en place pour attirer les meilleurs talents (partenariat avec l’enseignement, stages d’étudiants, stages d’enseignants,…)

c.La gestion des hommes et des femmes dans l’entreprise

Dans ce domaine aussi, l’entreprise est libre de présenter les thèmes de son choix. A titre d’exemple, nous proposons les thèmes suivants :

– Comment impliquer le collaborateur dans les choix de l’entreprise ?
– Comment écouter le collaborateur : ses idées, ses frustrations, se attentes ? Quel mode de concertation sociale ?
– Comment utiliser les talents et la diversité des collaborateurs pour plus d’engagement et de satisfaction ?
– Quelle politique de développements de talents ?
– Comment faire vivre la mission, la vision ou les valeurs de l’entreprise ?
– Comment développer la justice et et l’éthique dans l’entreprise ?
– ….

4. La base line du The Entrepreneur Awards of the Year

The Entrepreneur Awards
with
The Young Top Manager of the Year
The Top Founder
The Top Investor

Reinventing performance.
Business. Community. People.

Les décisions du Jury sont sans appel.