Procédure de sélection

 

Critères de nomination (dernière mise à jour le 1/1/2020)

Critères de nomination (dernière mise à jour le 1er janvier 2020)
Les critères de nomination sont toujours laissés à l’appréciation du Jury.

Critères de sélection de l’Entrepreneur Awards of the Year

Le prix du Young Top Manager of the Year (catégorie CEO)

  • • Avoir 45 ans au plus tôt le 1er janvier 2020
  • • Etre CEO ou porter une dénomination équivalente, c’est à dire assurer le plus haut niveau de responsabilité dans la gestion quotidienne de l’entreprise, dont le siège est en Belgique.
  • • Etre actif dans la fonction de CEO depuis 18 mois au moins et l’être encore lors de la remise du prix (soirée de gala).
  • • Démontrer avoir impulsé les politiques pour lesquelles le candidat se présente au prix.
  • • Une entreprise commerciale (publique ou privée) qui présente un chiffre d’affaires de min 4 mio d’€ pour le dernier exercice comptable. Fournir le CA des deux exercices comptables précédents. Perspectives pour les deux exercices suivants.
  • • Présenter un niveau d’emploi de minimum 30 EFT (comme salariés ou comme travailleurs indépendants). Fournir le taux d’emploi des deux exercices comptables précédents. Et donner les perspectives pour les deux exercices suivants.
  • • Présenter un ebitda positif pour l’exercice en cours. Montrer l’évolution au regard des deux précédents exercices et les perspectives pour les deux suivants.

Le prix du Top Founder of the Year

  • • Avoir créé l’entreprise en Belgique depuis au moins trois ans (ou moins de trois ans si le Jury en décide ainsi) et en être encore actionnaire si pas majoritaire, en tout cas significatif.
  • • Démontrer avoir impulsé les politiques pour lesquelles le candidat se présente au prix.
  • • Etre CEO ou porter une responsabilité équivalente, c’est à dire assurer le plus haut niveau de responsabilité dans la gestion quotidienne de l’entreprise.
  • • Présenter un chiffre d’affaires de min 400.000 € pour le dernier exercice comptable). Fournir le CA des deux premiers comptables précédents (l’entreprise a au moins trois ans). Perspectives pour les deux exercices suivants.
  • • Présenter un niveau d’emploi de min 10 EFT (comme salariés ou comme travailleurs indépendants).
  • • Pas de condition de rentabilité mais pouvoir présenter des perspectives de rentabilité attractives.

Chaque nomination est examinée en profondeur par un panel de jurés composé de dirigeants d’entreprises indépendants. Les jurés prennent en considération la contribution du Top Manager dans son entreprise, notamment dans les domaines suivants:
la réussite dans le business (CA, emploi, innovation dans les produits,…)
les pratiques managériales innovantes (leadership, talent développement, culture d’entreprise,…) pour être un employeur de qualité
la gouvernance (déontologie) appropriée selon la catégorie
la responsabilité sociétale.

Le candidat remettra un dossier écrit en appui de sa candidature qu’il défendra oralement devant le jury s’il est nominé pour le prix.

a. La capacité à innover de l’entreprise.

Il s’agit de montrer que les services ou produits que l’entreprise met sur le marché ont une dimension innovante par rapport au marché et créent de ce fait de la valeur pour l’utilisateur.

b. Les relations avec l’environnement externe de l’entreprise.

Il est demandé à l’entreprise de présenter comment elle assume son rôle et ses responsabilités envers la société au sens large : l’impact sociétal de ses produits et services ; son impact sur l’environnement et ses ambitions écologiques ; les mécénats qu’elle a pu développer, notamment dans le monde culturel ; le bénévolat qu’elle encourage auprès de ses collaborateurs au bénéfice du monde associatif ; ses relations avec ses voisins ; ce qu’elle met en place pour attirer les meilleurs talents (partenariat avec l’enseignement, stages d’étudiants, stages d’enseignants,…)

c. La gestion des hommes et des femmes dans l’entreprise

Dans ce domaine aussi, l’entreprise est libre de présenter les thèmes de son choix. A titre d’exemple, nous proposons les thèmes suivants :
– Comment impliquer le collaborateur dans les choix de l’entreprise ?
– Comment écouter le collaborateur : ses idées, ses frustrations, se attentes ? Quel mode de concertation sociale ?
– Comment utiliser les talents et la diversité des collaborateurs pour plus d’engagement et de satisfaction ?
– Quelle politique de développements de talents ?
– Comment faire vivre la mission, la vision ou les valeurs de l’entreprise ?
– Comment développer la justice et et l’éthique dans l’entreprise ?
– ….

Le Candidat signera une reconnaissance sur l’honneur qu’il n’a jamais fait l’objet d’une condamnation quelconque ou qu’on lui a refusé un certificat de bonne vie et mœurs.
Les décisions du Jury sont sans appel.